Web to store et géolocalisation au salon du e-marketing – Paris 2013

Compte rendu de mes découvertes sur les thématiques web/mobile to store et géolocalisation lors du salon e-marketing – Paris 2013 (#EMP2013 pour les twittos).

Mardi « Les 10 Règles d’Or du Mobile to Store » par Les Nuages

Je retiendrai essentiellement que :

  • "le dernier kilomètre" est capital dans une stratégie Mobile to Store grâce à la géolocalisation.
  • le SMS géolocalisé (et qualifié : âge, sexe, catégorie socioprofessionnelle, etc…) apporte +15% de trafic en magasin.
  • Une fois le consommateur en magasin, son mobile représente encore un fort levier pour le guider jusqu’à "son" produit.

Les 6 premières sont des best practices :

  1. Gagner en visibilité locale
  2. Mobiliser et équiper avec des outils mobiles vos vendeurs
  3. Développer l’expérience Produit
    • Découvrir les produits et interagir avec
    • Enrichir l’expérience point de vente
  4. Maximiser l’expérience en magasin
    • Permettre la découverte en assistant l’autonomie
    • Fournir un outil de support à la vente pour les vendeurs
  5. Personnaliser vos offres (exclusivité, personnalisation)
  6. Associer l’humain à l’expérience en mobilité

.

Les 4 dernières représentent ce qu’il NE FAUT PAS faire :

.

mobile bad practices

mobile bad practices

  1. Bloquer l’accès wifi en magasin
  2. Remplacer les codes barres
  3. Ignorer que le consommateur est informé
  4. Ne se focaliser que sur le prix sans tenir compte de la présence du consommateur en magasin

Afin de compléter ce résumé de leur présentation voici le lien d’un pdf sur leur site : « Mobile to Store : géolocalisation et couponing ».

Je suis également disponible pour répondre à toute vos questions.

.

Mercredi « La géolocalisation, nouveau levier pour votre stratégie "Drive to Shop" » par Bottin Carto

Action effectuée après avoir recherché des informations de proximité sur un smartphone

Action effectuée après avoir recherché des informations de proximité sur un smartphone

  • 5% a recommandé une entreprise ou un service
  • 12% a ajouté le site à ses favoris
  • 13% a lu ou publié des avis
  • 22% a effectué un achat en ligne
  • 23% a effectué un achat en magasin
  • 27% a appelé l’entreprise ou le service
  • 33% a visité le site web d’une entreprise/d’un service

A retenir :

Il est parfois inutile de vouloir absolument lancer une campagne de "SMS géolocalisés" ; en effet, le SMS local (base de données qualifiée par département par exemple) est souvent aussi efficace qu’un SMS géolocalisé. Et surtout moins cher alors pensez au coût !

J’ai pu apprendre que SFR (mon opérateur) dispose d’une base de données opt-in (c’est à dire que les personnes y figurant ont volontairement accepté d’y figurer) de 3,5 millions d’utilisateurs mobiles qu’il peuvent louer pour des campagnes. Le coût de la location de leur base de données par utilisateur variant d’environ 70% entre un utilisateur local et un utilisateur géolocalisé.

Enfin, la cartographie d’intérieur pour la géolocalisation in-door (par exemple à l’intérieur de grand centres commerciaux) va connaitre une forte croissance dans les années à venir.

Si vous avez des questions concernant ce compte rendu, vous pouvez me les poser en commentaires.

About these ads

3 réflexions sur “Web to store et géolocalisation au salon du e-marketing – Paris 2013

  1. Une base de 3.5 millions de personnes, ce n est pas rien. ET ca valeur est conséquente aussi. Les contacts sont-il qualifiés?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s