Crowdsourcing : Les opportunités de l’intelligence collective.

Le crowdsourcing est un terme à la mode dont tout le monde parle. Mais qu’est-ce que signifie en substance ce mot assez obscur, barbare et intriguant. Historiquement, ce néologisme fut employé la première fois en 2006 par les deux illustres compères Jeff Howe & Mark Robinson, les rédacteurs du Wired magazine.

crowdsourcing

Le crowdsourcing est un concept qui permet à une organisation de solliciter une communauté pour produire de l’information ou réaliser des tâches. Le crowdsourcing n’est pas une vulgaire délégation, bien au contraire cette externalisation des tâches trouve sa force dans la richesse des  collaborateurs qui apportent leur compétences.

 La France enregistre encore un certain retard concernant ce principe novateur qui touche de plus en plus des domaines tels que la Science, l’économie ou encore le cinéma. La participation d’une multitude d’individus à un projet, une cause ou encore à une aventure est de plus en plus fréquente. Les internautes sont très friands de ce genre d’initiatives qui fédèrent un groupe ou une communauté.

Plus récemment, Lucien Engelen appelle au crowdsourcing dans le domaine de la santé. Un site en ligne permet de recueillir la localisation des défibrillateurs situés dans la ville de Maastricht. Cette base de données a été établie par crowdsourcing, et Lucien Engelen encourage tous les pays du monde à adopter cette démarche et ainsi permettre de sauver des vies.

Cette intelligence collective met à profit les compétences, les savoir-faire, bref : la créativité de chaque internaute désirant s’investir dans un projet.

Les collaborateurs partagent ainsi, leurs opinions, leurs avis et transcendent tout leur travail en une « œuvre collective ». Nous pouvons citer l’exemple de Wikipédia qui souligne merveilleusement bien cette pratique collaborative. Par l’intermédiaire du projet Wikipédia de nombreux wikis associent un très grand nombre de participants qui s’auto-organisent autour de quelques principes fondamentaux.

 L’internaute peut mener à bien un projet en mobilisant la communauté online et son propre réseau. Rappelons qu’une pléthore de plate-formes de crowdsourcing fleurissent. Nous pouvons citer ( quelques noms au passage )  : Amazon Mechanical Turk  , rocket hub et 99designs.

Cette pratique très en vogue interpellent les internautes qui  répondent de manière positive.
Barack Obama a signé le 11 Avril 2012 le JOBS Act. Le crowdsourcing plébiscité aux États-Unis notamment avec les plate-formes de crowdsourcing génère des levées de fonds spectaculaires. Il est désormais possible outre-Atlantique de lever des fonds ( crowdfunding)

 En ce qui concerne la France, plus particulièrement d’un côté juridique, la législation française est beaucoup plus rigide. Nous pourrons alors passer sous silence toutes les modalités administratives ( cadre de l’appel public à l’épargne lorsqu’il y a plus de 99 investisseurs sur un même projet, l’agrément de la banque de France, l’adossement à un établissement bancaire pour faire du prêt entre particuliers, etc… ). Le futur président de la république devra statuer vis à vis de cette pratique collaborative car c’est une réelle opportunité pour les entreprises Françaises.

Par @kpokou (retrouvez plus d’informations sur moi dans l’onglet « à propos »).

Advertisements

3 réflexions sur “Crowdsourcing : Les opportunités de l’intelligence collective.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s