Surface : la tablette par Microsoft

Un géant devient le petit nouveau sur le marché des tablettes tactiles.

Microsoft vient de dévoiler deux modèles de tablettes tactiles nommées Surface. Le géant du Software était absent sur ce secteur très porteur. Microsoft témoigne ainsi d’une grande puissance de création et prouve qu’il dispose de beaucoup de moyens pour répondre à ses concurrents que cela soit sur le secteur des tablettes tactiles, du cloud computing ou encore de la téléphonie. Microsoft s’aventure à nouveau dans le Hardware.

Les fonctionnalités :

Les deux tablettes de 10,6 pouces sont légérement plus longues et plus étroites que l’Ipad. En ce qui concerne le visionnage, le détenteur d’une tablette Surface peut regarder des vidéos au format 16/9. L’inconvénient majeur réside dans l’orientation, l’utilisateur est obligé de tenir la tablette horizontalement.

Côté design, Microsoft a opté pour des formes angulaires, ressemblant à un « look industriel ».

Au niveau des sorties vidéos, Surface compte une sortie micro-SD, un port USB 2 et un port micro-HD. Cela décuple les fonctionnalités de Surface et nous permet de nous interroger sur la riposte des concurrents comme Apple.

Le clavier de 3 mm d’épaisseur offre la possibilité de taper au même rythme que sur un clavier physique bluetooth, soit environ 50/minute, selon les propos d’un représentant de la firme Microsoft.


Les interrogations :

Les tablettes Surface ARM et x86 de Microsoft de cette année seront uniquement équipées du Wi-Fi selon Bloomberg. Est-ce que l’absence de la 3G et de la 4G sera une véritable lacune ? Rien n’empêche par la suite à Microsoft de commercialiser des modèles dotés de la 3G et/ou de la 4G. La 3G n’est pas forcément indispensable. Selon GFK, sur les tablettes qui se sont vendues en France au premier trimestre 2012 , seules 16 % étaient équipées de la 3G.

Les deux tablettes de Microsoft tournent sous Windows 8, ce qui permettra d’associer également le windows phone 8 qui sera lancé prochainement/tardivement. Il en résulte que l’échec ou le succès des tablettes sous Windows 8 se jouera sur les apps. La suite Office sera pré-embarquée gratuitement ce qui pourra séduire à la fois le grand public et les professionnels.


Par @kpokou (retrouvez plus d’info sur moi dans l’onglet “à propos”)

Comment augmenter l’engagement des fans d’une page Facebook par l’image

Comment obtenir plus d’interactions sur Facebook ?

Voilà le nerf de la guerre pour la plupart des community managers.

The_domino_effect

Des études montrent qu’après la vidéo, l’image est le meilleur moyen de faire interagir les fans d’une page Facebook. L’image accompagnée d’un statut qui pousse à l’interaction bien sur.
Et enfin le buzzword du moment : la gamification. Il faut rendre l’animation d’une fan page Facebook ludique et inclure l’aspect « jeu » qui plait à n’importe qui, moi le premier.
Découvrez ce slideshare très bien fait de Tendances Com qui présente des miscellanées des 5 techniques les plus efficaces d’engagement par l’image.

View more PowerPoint from Emilie Bramly

Les Français et le Minitel : Une aventure qui a duré 30 ans !

Le minitel s’éteindra définitivement le 30 juin 2012

Les innovations technologiques, le développement du parc informatique et la fibre optique ont eu raison du Minitel. Lancé en 1982 par France télécom, il suscita un réel engouement chez les français jusqu’à l’an 2000. Les plus jeunes, en l’occurrence les “digital natives”, n’ont pas tous eu la chance de pianoter sur le minitel. Les plus nostalgiques pourront encore s’en servir jusqu’au 30 Juin. Bon nombre d’entre nous taperont le fameux 3615.

minitel

30 ans de bons et loyaux services :

Le minitel a séduit beaucoup de Français, avoisinant les 9 millions de détenteurs de cette machine « made in France ». De nos jours, le minitel compte toujours 4 millions d’utilisateurs fréquents pour un parc estimé à 420 000 terminaux, malgré la présence de la fibre optique.

Rappelons qu’avec le minitel vous étiez a l’abri des virus et des spams qui font pâlir les pare-feu et les anti-virus de vos ordinateurs. Le détenteur d’un minitel avait tout loisir pour consulter les résultats sportifs, l’horoscope, le programme télé, etc…

Les avantages du minitel :

Le minitel s’avérait utile pour trouver un numéro de téléphone sur l’annuaire électronique. Plus besoin de se fatiguer à rechercher une information avec un bottin pesant extrêmement lourd. Le minitel dans son heure de gloire a fait sensation avec le téléphone rose. On évitait également, les plantages du site de la SNCF, on mettaient beaucoup moins de temps pour réserver son billet de train sur 3615 SNCF.  Dans le même sens, il était rare de voir un minitel planter, contrairement à nos ordinateurs récents… Enfin le minitel était très apprécié des chefs d’entreprises P.M.E et T.P.E, peu à l’aise avec les nouvelles technologies, pour son extrême simplicité d’utilisation. Ils pouvaient par exemple passer facilement des commandes à leurs fournisseurs.

Les enfants qui ont connu le minitel se gardent peut-être encore d’avoir composé 3615 Club Dorothée quand Papa et Maman n’étaient pas là. Les plus sentimentaux ne cesseront de se passer en boucle le son du modem 56K.

Par @kpokou (retrouvez plus d’informations sur moi dans l’onglet “à propos”).