Les Français et le Minitel : Une aventure qui a duré 30 ans !

Le minitel s’éteindra définitivement le 30 juin 2012

Les innovations technologiques, le développement du parc informatique et la fibre optique ont eu raison du Minitel. Lancé en 1982 par France télécom, il suscita un réel engouement chez les français jusqu’à l’an 2000. Les plus jeunes, en l’occurrence les “digital natives”, n’ont pas tous eu la chance de pianoter sur le minitel. Les plus nostalgiques pourront encore s’en servir jusqu’au 30 Juin. Bon nombre d’entre nous taperont le fameux 3615.

minitel

30 ans de bons et loyaux services :

Le minitel a séduit beaucoup de Français, avoisinant les 9 millions de détenteurs de cette machine « made in France ». De nos jours, le minitel compte toujours 4 millions d’utilisateurs fréquents pour un parc estimé à 420 000 terminaux, malgré la présence de la fibre optique.

Rappelons qu’avec le minitel vous étiez a l’abri des virus et des spams qui font pâlir les pare-feu et les anti-virus de vos ordinateurs. Le détenteur d’un minitel avait tout loisir pour consulter les résultats sportifs, l’horoscope, le programme télé, etc…

Les avantages du minitel :

Le minitel s’avérait utile pour trouver un numéro de téléphone sur l’annuaire électronique. Plus besoin de se fatiguer à rechercher une information avec un bottin pesant extrêmement lourd. Le minitel dans son heure de gloire a fait sensation avec le téléphone rose. On évitait également, les plantages du site de la SNCF, on mettaient beaucoup moins de temps pour réserver son billet de train sur 3615 SNCF.  Dans le même sens, il était rare de voir un minitel planter, contrairement à nos ordinateurs récents… Enfin le minitel était très apprécié des chefs d’entreprises P.M.E et T.P.E, peu à l’aise avec les nouvelles technologies, pour son extrême simplicité d’utilisation. Ils pouvaient par exemple passer facilement des commandes à leurs fournisseurs.

Les enfants qui ont connu le minitel se gardent peut-être encore d’avoir composé 3615 Club Dorothée quand Papa et Maman n’étaient pas là. Les plus sentimentaux ne cesseront de se passer en boucle le son du modem 56K.

Par @kpokou (retrouvez plus d’informations sur moi dans l’onglet “à propos”). 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s