Le statut d’auto-entrepreneur fête ses 4 ans

Le statut d’auto-entrepreneur : remède à la crise ?

auto-entrepreneur

L’émission « C dans l’air » du 8 août 2012 (diffusée sur France 5) proposait de revenir entre autres sur le sujet de l’auto-entreprise. L’émission intitulée « Chômage sur fond de récession » se penche sur les différents moyens de faire baisser le chômage et de relancer l’économie française. Parmis ces moyens le statut d’auto-entrepreneur est évoqué comme une des solutions permettant de remédier à la crise. Dans ce cadre j’ai été interviewé pour illustrer aujourd’hui, 4 ans plus tard, ce qu’il en est pour quelqu’un qui se lance dans l’auto-entrepreneuriat dans les domaines du webmarketing et du community management. 

Le site de la fédération des auto-entrepreneurs a rédigé un article à cette occasion. On y apprend que 73% des français plébiscitent ce dispositif qui a généré un chiffre d’affaires de 8,8 € milliards et rapporté 1,1 € milliard de recettes sociales et fiscales. Il n’y a donc pas que les PME qui génèrent des revenus à l’état.

Pour ceux que le sujet intéresse je vous invite donc à ne pas manquer le débat lors de l’émission car le statut d’auto-entrepreneur a aussi des détracteurs. 

Voir la vidéo : 


Extrait de : Chômage sur fond de récession

 

Êtes-vous auto-entrepreneur ? Si oui quel retour d’expérience pourriez-vous donner à quelqu’un qui souhaite se lancer ?

Par Matthieu (retrouvez plus d’infos sur moi dans la partie « à propos »)

Advertisements

4 réflexions sur “Le statut d’auto-entrepreneur fête ses 4 ans

  1. @Deal Maroc : Je suis bien d’accord mais justement le statut d’auto-entrepreneur limite énormément les risques même s’il ne les supprime pas totalement.

    En tout cas moi j’ai franchi le cap 😉

  2. L’auto entreprenariat est un remède à la crise. Car il permet de créer des emplois pour la population en particulier les sans emplois. Ainsi, l’auto entreprenariat participe à la baisse du chômage. Cependant, cette activité comporte des risques d’échec. L’entreprenariat demande de la rigueur, de l’acharnement et enthousiasme.

  3. @auto-entrepreneur : Effectivement il y a des risques, il faut s’investir à fond !
    Mais dans le terme auto-entrepreneur il y a « entrepreneur » : cela signifie donc qu’il faut entreprendre, être dynamique, ne pas relâcher ses efforts.

    De plus être son « propre patron » demande de l’engagement et du sérieux évidemment et nous met face à des responsabilités qu’il appartient à chacun de prendre ou non. En bref, ça ne se prend pas à la légère !

    Enfin pour vous citer « l’entreprenariat demande de la rigueur, de l’acharnement et enthousiasme » mais n’est-ce pas ce que demande tout projet, tout objectif personnel d’ampleur ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s